Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD (cannabidiol) est une des principales molécule active de la famille des cannabinoïdes qui provient de la plante de chanvre.
La plante de chanvre détient à elle seule plus de 144 cannabinoides : CBC, CBN, CBG, CBD, THC…  

Qu’est-ce que le cannabidiol ?

Le CBD, acronyme de cannabidiol fait partie de la grande famille des cannabinoides. En effet, la plante de chanvre contient 144 cannabinoides : CBC, CBN, CBG, CBD, THC… 

On distingue 2 grandes catégories :  

  • Les phytocannabinoides : produits par le cannabis – CBG, CBC, CBN, THC, CBD… 
  • Les endocannabinoides : produits par le corps humain – oméga 3, anandamide… 

Le tetrahydrocannabinol, autrement dit le THC, est une molécule psychotrope, utilisé à des fins récréatives ou à des fins médicales et thérapeutiques. 

Le cannabidiol, autrement dit CBD, ne présente pas d’effets psychotropes car il n’agit pas sur les mêmes récepteurs du cerveau. Il agit principalement sur le système endocannabinoidien du cerveau, via les récepteurs CB1 et CB2. 

  • Système endocannabinoide : régule les différentes fonctions du corps pour maintenir l’homéostasie 
  • Homéostasie : capacité d’un système à maintenir l’équilibre de son milieu intérieur 
  • Récepteurs CB1 : agit sur le système nerveux central mais aussi les poumons, les intestins et les muscles. 
  • Récepteurs CB2 : présents dans le système immunitaire mais aussi dans les os et la peau.  

Ces récepteurs sont utilisés par les cannabinoïdes. En se fixant dessus, ces derniers envoient un signal aux cellules, ce qui module temporairement leurs fonctions. 

En résumé, le CBD régule l’organisme humain et maintient son équilibre en agissant en synergie avec les endocannabinoides produits naturellement par le corps humain. 

Il présente alors de multiples bienfaits pour l’homme en agissant sur :  

  • L’appétit 
  • La douleur le système immunitaire  
  • L’humeur 
  • La mémoire… 

Il existe plus de 140 sortes de cannabinoides différentes présents dans la plante de chanvre.  

Histoire du CBD  

Le CBD a été découvert pour la toute première fois en 1940 par un étudiant de Harvard, Roger Adams, qui fut ensuite biochimiste à l’Université de l’Illinois. En effet, Roger Adams parvient à isoler la molécule de cannabidiol du reste des molécules de la plante de chanvre, sans pour autant pouvoir en décrire la structure moléculaire.  

Plusieurs années après, plusieurs chercheurs scientifiques essayent d’approfondir les travaux d’Adams mais c’est en 1963 qu’un biochimiste israélien, Raphael Mechoulam décrit précisément la structure moléculaire du cannabidiol ainsi que celle du THC.  

Après cette découverte, Mechoulam et son comité scientifique engage des tests sur plusieurs sujets, notamment sur les primates. Ils découvrent alors que le CBD détient des propriétés thérapeutiques 

Puis dans les années 70, grâce aux résultats de plusieurs recherches, des chercheurs du monde entier découvrent que le cannabidiol est efficace pour traiter l’épilepsie, qu’il est également un anxiolytique efficace et qu’il serait efficace contre les nausées et les troubles du sommeil.  

En 2003, les Etats-Unis fait breveter le CBD en tant que neuroprotecteur. En 2013, une affaire médiatique concernant la guérison au CBD d’une jeune fille atteinte d’épilepsie chronique grave a permis à la molécule d’être connue dans le monde entier. C’est ainsi que le CBD fait son apparition en France et connait une évolution importante sur le marché français depuis.  

Début du cannabis thérapeutique  

Le cannabis thérapeutique répond à des standards pharmaceutiques. Il est prescrit par des médecins et délivré par des pharmaciens.   

“Lorsque l’on parle de cannabis médical, on parle non pas d’une substance isolée mais d’une association de molécules dans une indication précise. On fabrique des médicaments très différents les uns des autres de par leur composition. Ils ont ainsi des intérêts thérapeutiques et des profils différents.” explique le Pr Authier, neurologue. 

Le cannabis médical est déjà utilisé dans de nombreux pays en Europe et dans le monde : Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni, Portugal, Luxembourg, Lituanie, Canada, Israël, Chili, Colombie, etc. et 33 Etats aux Etats-Unis.  

En France, le cannabis dit médical ou thérapeutique est expérimenté depuis mars 2021 pour 3 000 patients souffrants de maladies graves (épilepsie, sclérose en plauqes, douleurs neuropathiques…). Ils vont être traité pendant 2 ans avec du cannabis thérapeutique sous forme d’huiles et de fleurs séchées pour inhalation après vaporisation. 

Effets et bienfaits du cannabidiol  

La communauté scientifique est aujourd’hui unanime quant aux vertus et aux bienfaits que procure le cannabidiol (CBD). En interagissant avec une partie notre cerveau, il répond à différentes problématiques :  

Lutte contre l’anxiété et le stress 
Amélioration du sommeil et de l’appétit 
Optimisation de la concentration et de la mémorisation 
Lutte contre les douleurs 
Amélioration de la récupération sportive après effort 
Lutte contre les addictions  

Le CBD est reconnu pour ses effets antiépileptiques et anxiolytiques. Plusieurs études cliniques et scientifiques ont également mis en évidence des effets anti-inflammatoires, immunomodulateurs, antipsychotiques et neuroprotecteurs 

En conséquence, il soulage les douleurs et symptômes de certaines maladies comme :  

La maladie de Parkinson  
La maladie d’Alzeihmer  
La scérose en plaques  
L’épilépsie  
La scyzophrénie  

D’autres études sont en cours pour prouver l’efficacité de la molécule de cannabidiol sur le corps humain.  

Le cannabidiol entre déjà dans la composition de certains médicaments, disponibles uniquement sur ordonnance, indiqués pour le traitement de l’épilepsie et de la sclérose en plaques, comme l’’Epidyolex qui luttent contre deux types d’épilepsie infantile graves.  

Utilisé également dans la cosmétologie, le CBD aurait également des vertus apaisantes et relaxantes pour la peau 

Un cosmétique à base de CBD peut être utilisé comme un anti-inflammatoire, antioxydant et antibactérien pour la peau. 

Rappel : le CBD n’a pas d’effets secondaires, n’a pas d’effets psychotropes et il n’est pas addictif. 

Reflexion sur le chanvre

Différence entre CBD et THC 

La plus célèbre reste néanmoins le THC, tétrahydrocannabinol, la substance active réputée pour ses effets psychotropes.  

C’est le THC qui contribue à modifier l’état de conscience du consommateur, le rendant « high » ou, comme on dit, le faisant « planer ».  

En somme, quand on parle de consommation récréative du cannabis, il s’agit de produit à base de THC.  

Il ne faut alors pas confondre le THC et le CBD, molécule de cannabidiol.  

Le CBD fonctionne différemment avec le cerveau humain et procure des effets bien différents.  

Bien qu’elle ait également un effet sédatif, elle agit à l’encontre du THC pour en limiter les propriétés, notamment en calmant le système nerveux. 

Le CBD n’a pas d’effets psychotropes et ne présente aucun risque d’addiction. 

Il existe une autre différence de taille entre le THC et le CBD : la légalité.  

En effet, les différentes études scientifiques menées à ce jour tendent à montrer que le CBD ne crée pas de dépendance et n’est pas toxique, à l’inverse du THC.  

En conséquence, depuis 2021, la législation a évolué et autorise la commercialisation des produits à base de cannabidiol dont le taux de THC est inférieur à 0,3 %. 

Cadre légal du CBD  

Jusqu’alors, aucun texte officiel n’autorisait la commercialisation de chanvre, autre que sous forme textile ou cosmétique. Le CBD était toutefois toléré depuis 2020 et l’avis rendu par la Commission Européenne dans l’affaire « Kanavape ». 

Le CBD n’est ni reconnu comme un médicament, ni comme un stupéfiant. Juridiquement, sa culture et sa commercialisation restait jusqu’alors très flou.  

Depuis 2021, la France doit se plier à la législation européenne qui autorise la production et la vente de CBD.  

Le texte prévoit que “l’autorisation de culture, d’importation, d’exportation et d’utilisation industrielle et commerciale du chanvre est étendue, sous certaines conditions, à toutes les parties de la plante de chanvre sous réserve que sa teneur en THC – la molécule psychotrope du cannabis -, ainsi que celle des produits finis, soient inférieures à 0,2%.” 

Pour bien choisir son produit CBD, il y a quelques normes à vérifier :  

  • L’origine du produit : l’origine des plantes de chanvre avec lesquelles il a été fabriqué.  

Elles doivent être cultivés selon la norme Européenne et elles doivent être inférieurs à 0,2% de THC, selon la législation en vigueur en France.  

  • La méthode d’extraction : la plus répandue et la plus sûre est la méthode d’extraction au CO² supercritique.  

En préservant la molécule par séparation au CO², cela permet d’obtenir des produits CBD de qualité, pure et sans résidus de produits chimiques. 

  • Le spectre : isolé, à spectre large ou à spectre complet.  

Par exemple, le spectre large ou complet intègre d’autres cannabinoides comme le CBN, le CBC, le CBG… Qui optimise les bienfaits du produit. 

  • La transparence de la marque : plus la marque communique sur ses méthodes de fabrication, les origines de ses plants etc…  

Plus leurs produits sont gages de qualité. En effet, certaines marques proposent même à leurs clients d’accéder à l’analyse laboratoire de leurs produits.  

  • Le prix : attention aux prix bas. 

Un produit CBD de qualité n’est pas nécessairement onéreux mais un prix bas peut être gage de mauvaise qualité. Le prix dépend souvent de la méthode d’extraction utilisée et aussi de la façon dont sont cultivées les plantes de chanvre.  

 

 

Le CBD peut-il être prescrit par un médecin ?  

L’utilisation du CBD : nos conseils 

Grâce à son action sur le système endocannabinoidien, le CBD apporte une multitude de bienfaits pour le corps et l’esprit.  

Pour soulager l’anxiété, améliorer l’appétit et le sommeil, soulager des douleurs ou améliorer la concentration, il est “multitâche” et apporte un équilibre à l’organisme 

Synonyme de bien-être et détente, le CBD peut être intégré dans une routine quotidienne tout comme le sport, l’alimentation ou la méditation.  

A l’inverse du cannabis dit “récréatif”, le CBD ne provoque aucun effet secondaire et n’entraîne pas d’addiction ou d’effets négatifs sur la chimie corporelle.  

Selon le besoin ou la problématique du consommateur, il convient de choisir le produit CBD adapté et de respecter un certain dosage, une certaine posologie 

Parmi les nombreux produits CBD qui existent sur le marché, les plus connus sont :  

Les fleurs CBD  
La résine CBD  
Les huiles CBD 
Les capsules CBD 
Les e-liquides CBD 
L’alimentaire CBD 

En fonction du produit utilisé, le mode d’utilisation est différent :  

Voie sublinguale : huiles CBD 
Inhalation : fleurs CBD, e-liquide pour cigarette électronique, vaporisateur 
Voie orale : capsules CBD 
Infusion : fleurs CBD 
En recette de cuisine : tous types de produits CBD 
En pot-pourri/Encens : fleurs ou résines de CBD 

Chaque produit CBD se consomme différemment et par conséquent, ils ne sont pas administrés avec le même dosage. Il faut toujours bien se renseigner sur la méthode de consommation choisie et de respecter les dosages conseillés par les marques. 

La meilleure manière d’appréhender le CBD, c’est de débuter par des dosages légers qui vous permettront de découvrir les effets en douceur et d’ajuster si nécessaire en fonction du ressenti. 

Trouver le bon dosage requiert parfois du temps et de l’expérience. 

 

Contre-indications du CBD 

De nombreux rapports scientifiques expliquent que le dosage du CBD ne doit pas être le même pour tous.  

En effet, le dosage et la posologie CBD doit être alors respectée en fonction de plusieurs critères : 

 Le poids corporel 
 L’âge 
 La chimie du corps/de l’organisme 
 La tolérance au CBD de la personne 

Un dosage trop élevé peut entraîner des effets indésirables chez certaines personnes (exemple : état de somnolence).  

De plus, le cannabidiol est contre indiqué quand il y a d’autres traitements pris en parallèle :  

Problèmes artériels : le cannabidiol pourrait entraîner une baisse de la tension artérielle  

Femmes enceintes : il est primordial de consulter un professionnel de santé pour éviter tout impact négatif sur la santé du bébé.  

Personnes cardiaques : un dosage et une posologie non adaptés pourrait entrainer des effets secondaires sur le système cardio-vasculaire, celui-ci étant déjà fragilisé par l’insuffisance cardiaque. 

 

Le CBD et la cigarette électronique  

Grâce à la popularité du CBD depuis son arrivée en France, de multiples produits dérivés voit le jour, comme ceux évoqués précédemment. 

Parmi les plus connus, il y a les e-liquides à destination de cigarettes électroniques. Vapoter le CBD permet de profiter pleinement des bienfaits du cannabidiol grâce à l’inhalation.  

Avec des produits garantis sans nicotine et à 0% de THC ou inférieur à 0,2% de THC, les e-liquides se vendent à tous les goûts et pour toutes les envies. 

Les e-liquides contiennent généralement une base de propylène glycol, de la glycérine végétale, des cristaux de CBD purs et des arômes naturels de chanvre à spectre large (combinés à d’autres cannabinoides comme le CBC, CBG, CBN…).  

Il existe également des boosters CBD. C’est la rencontre entre les e-cigarettes, le vapotage et le cannabidiol ; ces e-liquides ont une concentration importante de CBD et sont dépourvus totalement de THC. 

Les boosters CBD permettent de personnaliser le dosage de la cigarette électronique afin d’être au plus proche des besoins du consommateur.  

Le choix d’un bon booster dépend de : 

Les habitudes de vape 
La sensibilité à la molécule de CBD 
Les effets désirés 

Comment utiliser les e-liquides CBD ?  

La création peut se faire par vous-même en DIY (Do It Yourself) ou par des professionnels.  

Pour réaliser cette préparation, 4 ingrédients sont nécessaires :   

Une base  
Arômes  
Boosters  
Accessoires  

Une base est composée de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG).   

Un booster peut être, ou non, ajouté à la base pour accentuer le taux de CBD.   

Il est également important de bien choisir sa cigarette électronique lorsqu’elle est utilisée avec du CBD. 

En effet, afin de bénéficier pleinement des effets du CBD, il ne doit pas être chauffé à une température trop élevée. 

Il faut choisir votre cigarette électronique en fonction de :  

Sa puissance (maximum 30 watts) 
Sa résistance (minimun 1 ohm) 

Il est préférable de choisir une vape avec réglages de température 

La cigarette électronique, associé au cannabidiol, apporte une vape douce et une inhalation relativement serrée pour contrôler la puissance du hit (l’effet de la contraction du larynx lors du passage de la vapeur) plus facilement.  

Les différents réglages évoqués ci-dessus permettent également une économie importante en contrôlant très facilement la consommation. 

Enfin, les eliquides CBD sont plus épais que les eliquides normaux. Il est conseillé de ne pas remplir complètement le réservoir pour ne pas encrasser votre résistance trop rapidement.  

Fleurs CBD & CBG

Découvrez notre gamme de fleurs cbd indoor, en dessous de 0,2% de THC avec du CBG, une vingtaine de variétés à prix juste!

acheter

Résines & Hash CBD

Découvrez notre gamme de hash cbd, des résines de diferentes formes et différents goût à 0% de THC!

acheter

Huiles CBD CBG

Découvrez notre gamme d’huiles CBD, CBG idéales pour votre quotidien et votre bien être. De nombreux produits au choix!

acheter
close

10%

Spécialement pour vous. 🎁

Inscrivez-vous pour recevoir votre réduction exclusive, et restez informé de nos derniers produits et offres !

politique de confidentialité pour plus d’informations.