Qu’est ce que le CBG?

De par la démocratisation du CBD, la plante de chanvre cannabis Sativa L est mise au devant de la scène et dévoile peu à peu ses composant. Ici nous faisons un point sur le cannabigérol, un précurseur du CBD et du THC.

Qu’est-ce que le cannabigérol ?

Le cannabigérol (CBG) est un type de cannabinoïde obtenu à partir de la plante de cannabis. On l’appelle souvent la mère de tous les cannabinoïdes. En effet, d’autres cannabinoïdes sont dérivés de l’acide cannabigérolique (CBGA), une forme acide du CBG. D’autres cannabinoïdes plus courants obtenus à partir de plantes de cannabis comprennent le cannabidiol (CBD) et le tétrahydrocannabinol (THC). Le CBG se trouve en plus petites quantités que les autres cannabinoïdes dans les plantes de cannabis. Dans la plupart des variétés de la plante, on ne trouve que 1% de CBG contre 3 à 8% de CBD ou 6 à 30% de THC.1

Cela rend les produits de consommation dérivés du cannabinoïde rares et souvent chers. Cependant, le CBG gagne en popularité en raison des nombreux avantages potentiels que le cannabinoïde a à offrir.

Fabrication du cbg

Comment est fabriqué le CBG

Le CBG est dérivé de jeunes plants de cannabis car ils contiennent des quantités plus élevées de CBG que les plants pleinement développés.
 
Par ailleurs, certaines variétés de cannabis comme la White Widow , la Super Glue et la Jack Frost ont également une teneur en CBG plus élevée que les autres variétés. Ces souches sont spécifiquement cultivées pour produire des concentrations plus élevées.
 
Le CBD et le THC commencent tous deux sous forme de CBGA, une forme acide de CBG. C’est pourquoi les jeunes plants de cannabis en contiennent plus.
 
Dans les plantes pleinement développées avec des concentrations élevées de THC et de CBD, vous trouverez de très faibles concentrations de CBG. Cela se produit parce que la majeur parti des molécules a déjà été converti en CBD et en THC au fur et à mesure du développement de la plante.
 
En raison de la difficulté d’obtenir du CBG, les cultivateurs de cannabis ont expérimenté des croisements et des manipulations génétiques pour aider les plants de cannabis à en produire plus.
Fonctionnement du cbg

Son fonctionnement

Le CBG est traité par le système d’endocannabinoïdes du corps. Le système endocannabinoïde est composé de molécules et de récepteurs dans notre corps qui sont chargés de maintenir notre corps dans un état optimal, indépendamment de ce qui se passe dans notre environnement extérieur.
 
Dans notre corps, il imite les endocannabinoïdes, les composés naturels que notre corps fabrique.
 

Récepteurs cannabinoïdes dans le corps

Notre corps contient deux types de récepteurs cannabinoïdes : CB1 et CB2. Les récepteurs CB1 se trouvent dans le système nerveux et le cerveau, tandis que les récepteurs CB2 sont situés dans le système immunitaire et d’autres zones du corps.
 
Le CBG agit en se liant aux deux récepteurs où il est censé renforcer la fonction de l’anandamide, un neurotransmetteur qui joue un rôle dans l’amélioration du plaisir et de la motivation, la régulation de l’appétit et du sommeil et le soulagement de la douleur. Contrairement au THC, il n’a pas d’effets psychotropes, il ne vous fera donc pas planer.
Reflexion sur le chanvre

Les potentiels bienfaits du CBG

Comme le CBD, le CBG a été utilisé pour combattre la douleur sans avoir l’effet enivrant des cannabinoïdes comme le THC. Certains utilisateurs affirment ressentir un effet dynamisant comme le café mais sans nuire au sommeil.
 
La recherche montre qu’il peut également avoir des effets thérapeutiques. Cependant, les études humaines à ce sujet sont rares et des recherches supplémentaires doivent être menées dans ce domaine.
 
Certaines études animales prometteuses montrent que le CBG pourrait finalement s’avérer utile pour les avantages thérapeutiques suivants énumérés ci-dessous.

Avantages thérapetiques

 
 La maladie inflammatoire de l’intestin est une affection qui provoque une inflammation chronique de l’intestin. Elle affecte des millions de personnes à travers le monde et est incurable.Une étude animale expérimentale menée en 2013 a observé les effets bénéfiques du CBG sur les maladies inflammatoires de l’intestin.2Les chercheurs ont induit des inflammations similaires dans le côlon de souris, puis ont administré du CBG. Il a été découvert que le CBG réduisait l’inflammation et la production d’oxyde nitrique. Il a également réduit la formation d’espèces réactives de l’oxygène dans les intestins. Ils ont conclu que le CBG devrait être envisagé pour l’expérimentation clinique chez les patients atteints de MII.
  Dans une étude animale, les chercheurs ont découvert que le CBG avait un potentiel thérapeutique pour le traitement du glaucome.Les chercheurs ont administré du CBG à des chats atteints de glaucome et ont remarqué une réduction de la pression oculaire et une augmentation de l’écoulement de l’humeur aqueuse, un liquide produit par l’œil qui maintient la pression oculaire et fournit à l’œil une nutrition.
  La maladie de Huntington est une maladie qui provoque une dégradation des cellules nerveuses du cerveau. Dans une étude de 2015, les chercheurs ont examiné les propriétés neuroprotectrices potentielles du CBG et d’autres cannabinoïdes chez des souris ayant un modèle expérimental de la maladie de Huntington.Il a été observé que le CBG agissait comme un neuroprotecteur, protégeant les cellules nerveuses de votre cerveau contre les dommages. Il améliore également les déficits moteurs et préserve les neurones striataux contre la toxicité de l’acide 3-nitropropionique.
  Une étude de 2020 sur le potentiel antibiotique du cannabis a révélé que le CBG a des propriétés antibactériennes. Surtout contre les souches résistantes à la méthicilline de Staphylococcus aureus (SARM), une bactérie qui provoque des infections à staphylocoques et est résistante aux médicaments.
  Dans une étude de 2014, des chercheurs ont observé les effets du CBG sur des rats atteints d’un cancer du côlon. Ils ont observé que le CBG était prometteur en bloquant les récepteurs qui provoquent la croissance des cellules cancéreuses et en inhibant la croissance des cellules cancéreuses colorectales.Ils ont suggéré que l’utilisation du CBG devrait être envisagée de manière translationnelle dans la guérison et la prévention du cancer du côlon.
Huile de cbg

Comment l’utiliser?

La façon la plus courante d’utiliser le CBG pour les consommateurs est sous forme d’huile. Vous pouvez obtenir ses avantages en utilisant de l’huile de CBG pure
La bonne nouvelle est que vous pouvez également obtenir certains des avantages du CBG en utilisant des huiles de CBD à large spectre. Les huiles de CBD Broad spectrum contiennent tous les cannabinoïdes présents dans une plante de cannabis, mais elles n’incluent pas le THC.
 
Chez Weecl, nous avons choisi depuis plus d’un an de mettre 1% de CBG dans nos huiles CBD car lorsque les cannabinoïdes sont utilisés ensemble, ils peuvent augmenter l’efficacité de l’autre par un phénomène appelé effet d’entourage.
CBG VS CBD

CBG VS CBD

Le CBG est souvent comparé au CBD car il partage de nombreuses similitudes et ils agissent tous les deux sur le système endocannabinoïde.
 
Le CBG et le CBD sont tous deux non psychoactifs, ce qui signifie qu’ils ne modifieront pas votre état d’esprit de la même manière que le THC.
 
Ils peuvent cependant réduire l’effet psychotrope du THC si vous consommez une plante de cannabis. L’une des plus grandes différences entre le CBD et le CBG est la quantité que l’on trouve dans la plupart des plantes de cannabis. La plupart des plants de cannabis ne contiennent que 1% de CBG, mais jusqu’à 25% de CBD.
 
La façon dont le CBG interagit avec notre système endocannabinoïde est différente du CBD. Le CBG se lie directement aux récepteurs CB1 et CB2 et pourrait être plus efficace pour fournir ses avantages dans nos systèmes.
CBG rare

Une denrée rare?

Les difficultés de production du CBG le rendent très rare. Il est beaucoup plus difficile à produire que d’autres cannabinoïdes comme le THC et le CBD. Étant donné que le CBG partage de nombreuses similitudes avec le CBD, les fabricants préfèrent produire du CBD.
 
Lorsque le CBG est produit, les produits qui en sont dérivés sont très chers. Cependant, le CBG présente de nombreux avantages potentiels prometteurs et des recherches supplémentaires sont en cours pour faciliter la production et la disponibilité du cannabinoïde.
Sources
  1. What is CBG? The minor cannabinoid with major potential, explained. Journal of Cannabinoid Medicine.

  2. Borrelli F, Fasolino I, Romano B, et al. Beneficial effect of the non-psychotropic plant cannabinoid cannabigerol on experimental inflammatory bowel disease. Biochemical Pharmacology. 2013;85(9):1306-1316.

  3. Colasanti BK. A comparison of the ocular and central effects of tetrahydrocannabinol and cannabigerolJournal of Ocular Pharmacology and Therapeutics. 1990;6(4):259-269.

  4. Valdeolivas S, Navarrete C, Cantarero I, Bellido ML, Muñoz E, Sagredo O. Neuroprotective properties of cannabigerol in huntington’s disease: studies in r6/2 mice and 3-nitropropionate-lesioned miceNeurotherapeutics. 2015;12(1):185-199.

  5. Farha MA, El-Halfawy OM, Gale RT, et al. Uncovering the hidden antibiotic potential of cannabis. ACS Infect Dis. 2020;6(3):338-346.

  6. Orrego-González E, Londoño-Tobón L, Ardila-González J, Polania-Tovar D, Valencia-Cárdenas A, Velez-Van Meerbeke A. Cannabinoid effects on experimental colorectal cancer models reduce aberrant crypt foci (Acf) and tumor volume: a systematic review. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine. 2020;2020:1-13.